Apple n’a peut être pas surpris tout le monde lors de sa dernière keynote du 4 octobre 2011, mais elle en a déçu un grand nombre, surtout les fanboys j’imagine :)

En effet, au lieu de présenter un nouvel iPhone, nous avons eu droit à un upgrade de l’iPhone 4. A se demander ce qu’ils auraient bien pu faire pendant ces 16 mois qui séparent la sortie de l’iPhone 4 et celle de l’iPhone 4S …
Je me demande aussi si cet iPhone 4S fera aussi bien que son grand frère l’iPhone 4 en nombre de vente ?

Bref, on va faire avec. Donc moi, je ne vais pas vous raconter ce que possède l’iPhone 4S comme fonctions, plusieurs blogueurs et médias l’ont déjà fait (encore une fois Google est ton poto ;) ). Ce que je vais faire c’est vous dire ce que l’iPhone 4S aurait pu avoir, mais n’a pas.

La forme

On commence avec le design puisqu’il reprend exactement les mêmes traits que l’iPhone 4. C’est vrai que ce n’est qu’un upgrade, mais 16 mois quand même ! On n’attend pas plus d’un an pour sortir exactement la même chose esthétiquement parlant. Donc voila, un nouveau design aurait été le bienvenu.

Le contact

La technologie s’améliore rapidement, et devrait se propager tout aussi rapidement. Je veux parler ici du NFC, utile surtout pour le règlement des achats par proximité. Google a franchi le pas en proposant son Google Wallet, on se demande pourquoi Apple n’a pas fait de même ? L’iPhone 4S n’est pas NFC-ready.

L’intégration

Non, je ne veux pas relancer le stupide débat autour de l’identité nationale. Je veux parler ici de la rumeur concernant l’intégration de Facebook dans l’iOS à l’instar de celle de Twitter. Finalement Facebook ne sera pas intégré (pour l’instant ?) à l’iOS 5.

La connexion

Les spéculations ont fusées concernant la prétendue compatibilité du prochain iPhone avec les réseau de 4e génération ou encore LTE Advanced et ainsi avoir des débits de connexion plus rapide. En fin de compte l’iPhone 4S ne sera pas compatible avec la 4G.

Voilà ce que j’ai pu énumérer comme principales fonctions manquantes à l’appel. Certaines ou la totalité de ces fonctions seront surement disponibles avec l’iPhone 5. Mais il faudra encore attendre une année de plus.

Ceux qui s’attendaient à un iPhone 5 hier ont été déçus, et cette déception a été traduite par une chute de valeur fulgurante à la bourse. En effet, au début de la keynote, vers 19h50 heure française, l’action AAPL d’Apple valait $373, à 21h08 (30 minutes après la fin de la keynote) elle n’en valait plus que $355 ! Tim Cook n’a pas su convaincre les investisseurs …
Elle a tout de même grimpé par la suite pour clore à $372.

Et si vous voulez voir en avant première, Tim Cook se preparer avant la keynote pour annoncer l’iPhone 4S, suivez le lien ;)

« »