Social Networks

Hier, le 15 novembre, l’Ifop a publié les résultats de son étude concernant la place des réseaux sociaux chez les français. Le sondage s’est déroulé auprès de 2080 personnes de 18ans et plus (personnellement je ne trouve pas cet échantillon suffisamment représentatif, mais passons …)

Il en sort que les trois réseaux sociaux les plus connus sont, dans l’ordre : Facebook (95%), Youtube (92%) et Twitter (85%).
Pourtant le classement de l’appartenance aux réseaux sociaux a toute autre figure : Facebook est, pour la première fois, le réseau qui compte le plus de membres, suivi de Windows Live et de Copains d’avant, tous deux en régression. Youtube se voit recalé à la 4ème place, tandis que Twitter est encore plus bas dans le tableau avec sa 9ème place ! Derrière Picasa (5ème), Trombi (6ème), Google+ (7ème) et Dailymotion (8ème).

Cependant, l’appartenance des français aux réseaux sociaux a nettement évoluée ces dernières années, de 20% en 2007 à 77% aujourd’hui. Les français étant en moyenne inscris à 2.8 réseau social.

L’étude s’étend aussi sur l’actualité, les entreprises et le comportement des utilisateurs. Vous pouvez télécharger les résultats de l’étude (pdf) ici.

Source : Ifop – Observatoire des réseaux sociaux

[Infographie] La grosse planète Amazon

Certains ont tendance a ignorer et sous-estimer Amazon à tort. L’entreprise n’a cessée de grossir depuis son lancement en 1994 pour devenir aujourd’hui le premier marchand en-ligne du monde !

Cette infographie fait le point sur quelques statistiques comme :
– Amazon sert 137 millions de clients par semaine
– La plateforme Amazon à elle seule représente 10% du e-commerce nord-américain
– S’il continue à cette vitesse, le kindle fire pourrait devancer l’iPad rapidement
– L’utilisation des ebooks permet de sauver l’équivalent du double de la plus grande foret des USA
– Le revenu annuel d’Amazon est supérieur aux PIB de la moitié des pays du monde

Impressionnant …

Amazon

Source : Fathoming Amazon

[Infographie] Les français et le numérique

De la méfiance à l’addiction, les français sont assez partagés concernant leur relation et leur point de vue vis à vis des nouvelles technologies. Grosso-modo les jeunes sont plus confiant et plus attachés que leurs ainés aux produits high-tech.

Cette infographie est basée sur les travaux de l’Inria et de l’institut TNS-Sofres.

étude Inria TNS Sofres - Les francais et le numérique infographie

Source : Big Browser

Co-fondateur de diaspora décède à l’âge de 22 ans

Ilya Zhitomirskiy

Ilya Zhitomirskiy, un des co-fondateur de Diaspora* est décédé au cours du week-end dernier à l’âge de 22 ans. La cause de sa mort n’est pas encore rendue publique, des rumeurs disant qu’il s’est suicidé ont circulé mais la police de San Francisco affirme qu’il faut encore attendre quelques semaines pour que la cause exacte soit déterminée.

Avec ses amis Dan Grippi, Maxwell Salzberg et Raphael Sofaer, Ilya Zhitomirskiy mis au point un projet open-source consistant en un réseau social destiné à concurrencer Facebook en mettant en avant la protection des données personnelles puisque c’est l’utilisateur lui même qui peut installer son bout de Diaspora sur un serveur qu’il contrôle.

Diaspora a réussi à lever 200.000 dollars via la plateforme Kickstarter en 2010.

Nos condoléances à sa famille et ses amis.

Tintin et la technique du motion capture

D’habitude je ne suis pas trop fan de Ruquier et de ses emissions, mais ce sketch est pas mal.
Garnier et Sentou reviennent sur le récent et trés célèbre film de Spilberg, Tintin et le secret de la licorne, et démontrent donc avec humour quelques problèmes liés à la technique du motion capture.

Cette technique permet de faire bouger un personnage 3D en le synchronisant avec un personnage réel après que celui-ci ait enfilé une combinaison spéciale recouverte de petites boules. Les mouvements sont donc captés et retransmis au modèle 3D qui les exécutera avec une certaine précision.

Enjoy !

Développeur iPhone âgé de 10 ans !

Il se nomme Thomas Suarez, il a 10 ans, il développe des applications iPhone/iPad, il a sa propre entreprise CarrotCorp, et il fait son show à la conférence TEDx Manhattan Beach …
En somme, une vraie ptite pousse de génie !

Et vous à l’age de 10 ans, que faisiez-vous ?

Yann Casanova - Fidall

Avez vous déjà oublié, en faisant vos courses, d’apporter votre carte de fidélité avec vous ? Vous faites vos courses dans plusieurs magasins et chacun vous offre une carte, et vous vous retrouvez donc à trimbaler avec vous 36 cartes de fidélité tous les jours ? Vous cherchez une solution simple et si possible high-tech ? Alors Fidall est fait pour vous !
En effet, cette application mobile permet de dématérialiser vos cartes de fidélité et ainsi les avoir toujours sur vous sans risque de les oublier ou les perdre.

Disponible pour iPhone et pour Android, Fidall permet concrètement :
– d’enregistrer toutes les cartes de fidélité dans votre mobile,
– retrouver sur un plan les enseignes dont on possède une carte,
– consulter le solde de point/miles de plusieurs cartes,
– adhérer automatiquement à de nouvelles cartes de fidélité, d’un clic, sans avoir à remplir le sempiternel formulaire papier ni à attendre la carte plastique,
– recevoir des Bons Plans (mCoupons) correspondant exclusivement aux cartes de fidélité possédées (pas question de spammer avec des milliers d’offres sur seul critère de géolocalisation).

J’ai donc eu l’occasion de poser mes question à Yann Casanova, fondateur et directeur de Fidall, qui a gentiment accepté de me répondre. Voici donc l’interview, et n’oubliez pas d’installer Fidall ;)

Vos cartes

1- Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Yann Casanova et je suis le fondateur de Fidall. Diplômé de l’ISG, j’ai 39 ans et une bonne douzaine d’années d’expérience Marketing au sens large.

2- Comment as-tu eu l’idée de réaliser Fidall ?

C’est en étant régulièrement confronté au problème de ne jamais avoir sur moi la bonne carte de fidélité au moment de passer en caisse que j’ai commencé à me dire qu’il y avait peut etre quelque chose à faire au niveau du mobile. Ayant ensuite du repartir plusieurs fois avec un formulaire papier d’adhésion à la carte de fidélité Nicolas avant de le remplir enfin, j’ai eu la conviction que les programmes de fidélité devaient pouvoir être dématérialisés. C’est ainsi que Fidall à été lancée dès Juillet 2010 dans l’app Store et qu’elle est toujours depuis la seule appli à couvrir toute la chaine de dématérialisation des cartes de fidélité.

3- Quelles sont les problèmes que propose de résoudre Fidall et quels sont ses avantages ?

Fidall tente de résoudre plusieurs problèmes :
Tout d’abord de ne pas toujours avoir sa carte de fidélité sur soi en permettant d’enregistrer toutes ses cartes dans son mobile
Ensuite Fidall évite à ses utilisateur d’avoir à remplir toujours le même formulaire pour adhérer à de nouvelles cartes : D’un clic, ils peuvent recevoir une nouvelle carte de fidélité dans leur mobile, en quelques secondes.
Fdiall permet aussi de connaitre son solde de points ou Miles de nombreuses cartes en temps réél, depuis une interface unique, et de retrouver les points de ventes à proximité de soi sur un plan.
Enfin, Fidall permet de recevoir directement dans son mobile des offres promotionnelles, bons plans ou mCoupons, correspondant uniquement à ses cartes de fidélité.
Comme tu peux le constater, Fidall va bien au delà du simple enregistrement de ses cartes, en proposant tout un tas de services connexes, liés à la carte

4- Pourquoi avoir choisi ce nom ? Fidall ?

C’est la contraction assez simple de fidélité et du mot anglais « all« . Nous souhaitions un nom court, assez compréhensible.

6- L’état du projet ? Où en êtes vous ?

Fidall est plus qu’un projet puisque nous avons bientôt 1 an et demi d’existence : Notre appli a été depuis téléchargée par 500.000 personnes, qui ont enregistré 3 Millions de cartes. Enfin, nous allons prochainement proposer de nouvelles cartes à l’adhésion, et de plus en plus d’enseignes font appel à nous pour diffuser des Bons Plans auprès de leur clients.

Geolocalisation

7- Tes projets pour le futur ?

Nous souhaitons continuer de maintenir notre avance en proposant encore plus de nouveaux services à nos utilisateurs ainsi que multiplier les accords de partenariat avec les enseignes.

8- Quels seraient les conseils que tu donnerai aux jeunes entrepreneurs, ou à ceux qui désireraient l’être ?

Difficile de donner des conseils précis, si ce n’est de tout mettre en oeuvre pour faire aboutir ses projets ou ses idées. A partir du moment ou l’on est persuadé d’avoir un produit ou un service qui répond à un vrai besoin, il faut aller vite dans son développement et sa sortie sur le marché. Enfin, être toujours à l’écoute de ses utilisateurs/clients : Fidall a une communauté très active d’utilisateurs qui nous font régulièrement part de leurs feedbacks et surtout parlent beaucoup de nous auprès de leurs amis. Le bouche-à-oreille est un élément crucial pour une startup qui n’a pas forcément de très grands moyens.

Merci Yann

Logo Fidall

Site de FidallFidall pour iPhoneFidall pour Android