Microsoft a annoncé jeudi dernier, 13 octobre 2011, avoir finalisé l’achat du leader de la communication instantanée sur internet, Skype. Cet acquisition a été annoncé en mai pour finalement aboutir hier soir. Microsoft a du débourser en tout 8.5 milliards de dollars, soit 50 Boeing 787 …

Pour l’occasion, Microsoft a crée une nouvelle division « Skype » en son sein, et ce sera Tony Bates, l’ancien CEO de skype qui sera à la tête de cette division. Il annonce d’ailleurs « En mettant ensemble le meilleur de Microsoft et le meilleur de Skype, nous nous engageons à permettre aux utilisateurs du monde entier de pouvoir communiquer entre eux de plusieurs façons. Ensemble nous serons capable d’atteindre l’objectif du 1 milliards d’utilisateurs par jour. »

A ce sujet, Microsoft exprime sa volonté d’intégrer Skype à plusieurs de ses produits.

Le CEO de Microsoft Steve Ballmer, enthousiaste, déclare : « Skype est un produit extraordinaire, et une marque aimée par des centaines de millions de personnes de part le monde. Nous travaillerons désormais avec les équipes de Skype dans le but de convaincre encore plus de gens de se connecter avec leurs amis, leur famille ou leurs collègues, n’importe où à n’importe quelle heure. »

Reste à savoir maintenant si cette acquisition sera rentable pour Microsoft, quelles seront ces « plusieurs façons de communiquer », et est-ce que les utilisateurs se familiariseront avec elles.

Pour remporter les bras de fer technologiques, les entreprises ont besoin de deux facteurs : L’innovation et les compétences. Et pour cela, ces entreprises n’ont pas droit à l’erreur lors des recrutements !

Dans chaque entreprise il y a un mouvement de flux et re-flux de leurs employés. Certains partent pour d’autres entreprises, d’autres les remplacent venant d’entreprises tierces, d’autres reviennent (Steve Jobs par exemple), un véritable trafic humain. Dans ce « jeu des flux », il serait intéressant de voir quelles sont les firmes gagnantes. En d’autres termes, pour chaque employé perdu, combien en recrutent-ils ?

Voici donc les lauréats : Twitter (10.9), Facebook (8.1), Zynga (8), LinkedIn (7.5) et Groupon (3.9)

Et voici les queues de listes : Intuit (1.2), Google (1.2), eBay (0.8), Microsoft (0.4), Yahoo! (0.3)

(données fournies par TopProspects, plateforme de recherche d’emplois à la silicon valley)

L’étonnant dans tout ça, c’est que Facebook, en particulier, arrive à attirer les cerveaux des autres entreprises et réussi à garder les siens. Par exemple, pour chaque employé quittant Facebook vers Apple, 11 quittent cette dernière pour Facebook. Plus encore, pour chaque employé de Facebook rejoignant Microsoft, Facebook lui en prend une bonne trentaine !

Voici un graphique illustrant ces flux de cerveaux, l’original est en anglais, mais j’ai pris la peine de le traduire pour vous ;)

Un Botnet est un réseau de machines infectées par un code qui permet à son propriétaire de contrôler ces machines infectées. Un Botnet peut être utilisé pour du spam, mener des attaques DDoS, faire du BruteForce, etc. Et des Botnet y en a une multitude !

Kelihos est l’un d’entre eux, connu aussi sous le doux nom de Waledac 2.0, fort de quelque 41.000 machines et envoie une moyenne de 3,8 milliards de spams par jour ! Malgré ceci, Kelihos est considéré comme un Botnet moyen …

Hier (enfin pas vraiment hier, mais c’est juste pour mon histoire), Microsoft en avait ras la casquette, et s’est mise dans la tête de faire quelque chose, n’importe quoi pour sauver le monde et internet de cette abomination. Et c’est ainsi la guerre fut lancée ! Une guerre qui a pour nom « Operation b79« , et dont parle Microsoft sur son blog officiel.

Microsoft a déjà des opérations de ce genre à son actif vu qu’ils ont démantelé également les Botnet Rustock et Waledac. Mais ce qui différence cette opération des précédentes est le fait que Microsoft, en plus de réduire en bouillie le Botnet en question, a également attaqué pour la première fois en justice des personnes physiques responsables de cette prolifération de Botnet !

Avant de rajouter : « (…) cybercrime is enabled when domain providers and other cyber infrastructure providers fail to know their customers. »

Bref, Microsoft a fait du bon boulot pour cette fois, on ne peut que l’encourager !

(Mais je suis toujours sous des systèmes unix :P)

En se réveillant ce matin là, Joe Marini, n’aurait peut être jamais deviné qu’il allait terminer sa journée comme chercheur d’emploi ! Son motif de licenciement de chez Microsoft est d’avoir divulgué des informations confidentielles ainsi que de la mauvaise utilisation des réseaux sociaux …

En effet, ce « Principal Program Manager » qui travaillait chez Microsoft depuis 2003 et qui était en charge notamment dans le développement de IE9 pour Windows Phone 7, s’est enthousiasmé sur twitter de pouvoir tester un smartphone Nokia.

Puis il s’est permis de le noter 8 sur 10 (ce qui n’est pas une note médiocre, précisons le …). Il a apprécié la caméra, la réactivité et la construction de l’appareil, il a juste regretté que l’écran ne soit pas plus large.

Il a donc attiré les foudres de Microsoft en se faisant remercier.
Microsoft recommande aux employés, dans ses lignes directrices quant à l’utilisation des réseaux sociaux, de blogguer avec « intelligence » et de ne pas révéler d’informations confidentielles de Microsoft et des ses partenaires, clients et vendeurs.

Voilà qui est clair …

Logo Windows Xp
Bonjour le monde (clin d’œil aux développeurs),

Microsoft annonce que son système d’exploitation (le brave et loyal) Windows Xp (SP2) ne sera plus pris en charge à partir du 13 juillet 2010, et les fabricants de pc ne pourront plus installer Windows Xp sur les netbooks à partir du 22 octobre 2010.
L’entreprise encourage alors vivement de passer à Windows 7, ou d’installer le Service Pack 3.
Dans ce dernier cas, vous bénéficierez des mises à jour de sécurité gratuitement, mais pour les correctifs des (célèbres) bugs de windows il faudrait souscrire à un abonnement payant orienté pour les entreprises (lire l’interview de Philippe Perechodkin de Microsoft).
En d’autres termes, vous acheter le logiciel Windows Xp, et vous payez aussi les erreurs commises par l’entreprise si vous voulez vous en débarrasser. Joli sadisme marketing (hinhin :)).

Je pense que c’est (encore) l’occasion pour les entreprises comme pour les particuliers de passer à un autre système d’exploitation, libre, gratuit, ayant une grande communauté d’utilisateurs et d’experts prêts à vous écouter et à vous aider pour résoudre vos problèmes.
A ce titre j’ai fais un petit comparatif financier très basique entre windows et linux sur un seul ordinateur (pour particulier), je ne prends pas en compte l’installation des salles machines, de serveurs, les coût de maintenance, de mises à jour, etc … :

Sur Windows Sur Linux
Le système d’exploitation Windows 7 Familiale Premium – 199.99 euros Linux – 0.00 euros
Une suite bureautique Microsoft Office famille et étudiant 2010 : 139 euros Des suites bureautiques déjà incluses dans linux – 0.00 euros
Un antivirus efficace et une sécurité internet aux alentours de 100 euros Pas besoin, Linux est protégé naturellement contre les virus – 0.00 euros
Prix total 438.99 euros 0.00 euros ou le prix d’un dvd vierge

438.99 euros et encore, ce n’est que le prix de base, si vous voulez manipuler des images, des vidéos, utiliser des logiciels de finance de comptabilité, installer un serveur, ou même jouer à des jeux vidéos, la facture risque de s’alourdir, tout en sachant que vous ne pourrez prêter ces logiciels à vos proches à vos amis, et dans certains cas vous ne pourrez même pas installer ces logiciels sur deux de vos ordinateurs, la license vous en défend !
Tandis que du côté de linux la plupart des logiciels sont déjà inclus sur le cd d’installation du système, et il existe une bonne dizaine de milliers de logiciels pour presque tous les goûts et presque tous les besoins. Et le concept de liberté vous donne justement la liberté d’utiliser, de le redistribuer et même de le modifier si vous en avez les compétences.

Donc, il serait bien qu’on arrête un peu d’hésiter et de franchir le pas vers le monde libre.

Voici trois distributions linux pour débuter :

Pardus : http://www.pardus.org.tr/eng/
Communauté francophone de Pardus : http://www.pardus-fr.org/

Mandriva : http://www2.mandriva.com/fr
Communauté francophone de Mandriva : http://www2.mandriva.com/fr/community/

Ubuntu : http://www.ubuntu.com/
Communauté francophone d’ubuntu: http://www.ubuntu-fr.org/

Bonne chance à tous !

Lors de l’install-party de Fedora 13, le 05 juin 2010, Emmanuel Seyman a donné une excellente conférence sur un groupware libre, Zarafa.
J’ai filmé en intégralité la conférence, la voici au format libre ainsi qu’en flash :

Format libre :

Format flash :