Lancement de Youtube Analytics, mesurez votre audience

Youtube a finalement remplacé son outil de statistiques, Insight, par Analytic. Vous pouvez désormais avoir des stats plus précises de vos vidéos à cette adresse youtube.com/analytics. Très similaire à Google Analytics au niveau de l’interface, Youtube Analytics se base pour l’instant sur les données d’Insight et présente de nouvelles options.

L’outil vous offre donc un rapport résumé de votre contenu Youtube, des filtres par localisation géographique, date ou contenu. Les sources de trafic sont disponibles ainsi que les données démographiques (age, sexe, etc.) et les données géographiques (pays).

Vous pourrez donc lister vos vidéos par ordre des plus vues, et vous pourrez avoir un récapitulatif du nombre des mentions « j’aime »/ »j’aime pas », des commentaires, des partages, des favoris ajoutés et des favoris supprimés. Finalement, vous pourrez aussi télécharger les rapports de votre chaine au format CVS.

Assez complet et nettement plus pratique que l’ancienne version, Youtube Analytics sera disponible petit à petit aux abonnés de Youtube.

youtube analytics infographic

Source : Announcing YouTube Analytics – the next generation in Insight

Social Networks

Hier, le 15 novembre, l’Ifop a publié les résultats de son étude concernant la place des réseaux sociaux chez les français. Le sondage s’est déroulé auprès de 2080 personnes de 18ans et plus (personnellement je ne trouve pas cet échantillon suffisamment représentatif, mais passons …)

Il en sort que les trois réseaux sociaux les plus connus sont, dans l’ordre : Facebook (95%), Youtube (92%) et Twitter (85%).
Pourtant le classement de l’appartenance aux réseaux sociaux a toute autre figure : Facebook est, pour la première fois, le réseau qui compte le plus de membres, suivi de Windows Live et de Copains d’avant, tous deux en régression. Youtube se voit recalé à la 4ème place, tandis que Twitter est encore plus bas dans le tableau avec sa 9ème place ! Derrière Picasa (5ème), Trombi (6ème), Google+ (7ème) et Dailymotion (8ème).

Cependant, l’appartenance des français aux réseaux sociaux a nettement évoluée ces dernières années, de 20% en 2007 à 77% aujourd’hui. Les français étant en moyenne inscris à 2.8 réseau social.

L’étude s’étend aussi sur l’actualité, les entreprises et le comportement des utilisateurs. Vous pouvez télécharger les résultats de l’étude (pdf) ici.

Source : Ifop – Observatoire des réseaux sociaux

[Infographie] La grosse planète Amazon

Certains ont tendance a ignorer et sous-estimer Amazon à tort. L’entreprise n’a cessée de grossir depuis son lancement en 1994 pour devenir aujourd’hui le premier marchand en-ligne du monde !

Cette infographie fait le point sur quelques statistiques comme :
– Amazon sert 137 millions de clients par semaine
– La plateforme Amazon à elle seule représente 10% du e-commerce nord-américain
– S’il continue à cette vitesse, le kindle fire pourrait devancer l’iPad rapidement
– L’utilisation des ebooks permet de sauver l’équivalent du double de la plus grande foret des USA
– Le revenu annuel d’Amazon est supérieur aux PIB de la moitié des pays du monde

Impressionnant …

Amazon

Source : Fathoming Amazon

[Infographie] Les français et le numérique

De la méfiance à l’addiction, les français sont assez partagés concernant leur relation et leur point de vue vis à vis des nouvelles technologies. Grosso-modo les jeunes sont plus confiant et plus attachés que leurs ainés aux produits high-tech.

Cette infographie est basée sur les travaux de l’Inria et de l’institut TNS-Sofres.

étude Inria TNS Sofres - Les francais et le numérique infographie

Source : Big Browser

Le « Social Gaming » ou jeux communautaires sont un nouveau type de jeux basés sur l’interaction entre les utilisateurs à l’image des réseaux sociaux. D’ailleurs la plupart des jeux communautaires sont disponible sur des plateformes sociales tel que Facebook. Certains sont très célèbres comme Farmville, d’autres un peu moins. Mais leur expansion est telle que c’est devenue une véritable industrie qui pèse plus d’un milliard de dollars !

Cette infographie, signée Mashable, fait le point sur cette nouvelle mode, mais en utilisant uniquement des données concernant les États-Unis et la Grande Bretagne. N’empêche elle est très parlante, et résume très bien la montée en puissance de ce nouveau type de divertissement.

(Voir aussi Beeble, un jeu geo-social sur mobile)

Enjoy !

C’est ce qu’explique cette infographie qui est l’oeuvre de Razoo, un site spécialisé dans la levée de fonds pour réalisations de divers projets. L’étude a été menée sur un échantillon de 2 million de visites, plus de 130 000 dons uniques atteignant un total de prés de 16 millions de dollars.

Ainsi les utilisateurs de produits Apple sont en moyenne plus généreux que les utilisateurs d’autres produits concurrents, tels que firefox, chrome ou ie pour les navigateurs, ou android, blackberry et windows pour les devices mobiles.

Voici les moyennes des montants de dons par appareil mobile :

  • iPad $168
  • iPhone $102.80
  • Android $91.42
  • Blackberry $24
  • Windows $18.75

Et les moyennes des montants de dons par navigateur

  • Safari $134.77
  • IE $122.11
  • Chrome $113
  • Firefox $11.34

Bon, cette étude ne concerne que les fonds levés par Razoo, rien ne dit que les utilisateurs d’autres produits que ceux d’Apple ne donnent pas ailleurs, et peut être même plus. (Voila une belle phrase de consolation si vous n’êtes pas iUser ;))

Le P2P squatte plus du quart du trafic européen

L’observatoire de l’internet est un organisme allemand dont le but est de mettre à la disposition de tout le monde 24h/24 les statistiques concernant le trafic sur internet et la quantité de bande passante utilisée par plusieurs applications.

Ils expriment leur ambition sous ces termes : «Cette page sera un sismographe Internet, un service d’information pour tout le monde en quête de données fiables sur ce qui se passe sur l’Internet dans les différentes régions du monde, et ce à chaque moment de la journée.»

Ainsi, dans leurs récentes mesures, 27% du trafic est monopolisé par les transferts P2P, tandis que que 23% concernent le streaming et la plus grosse part du gateau, 38% revient à la navigation web classique. A titre de comparaison, en 2009 le P2P occupait 52% du trafic, contre 7% de streaming et 26% de navigation web. Le taux d’utilisation du P2P aurait donc baissé de prés de la moitié ces deux dernières années, et celle du streaming augmenter du triple …

Hadopi aurait-elle une influence supérieure à celle qu’on imaginait ? :)

Pour l’instant les données concernent uniquement l’Europe, mais elles seront étendues à d’autres régions petit à petit.